P1010895M

Trop de questions se bousculent dans ma tête
Elles se cognent frénétiques et engendrent la tempête
Des nuages noirs assombrissent mes yeux
M'empêchent de sortir de cet univers pluvieux

Je voudrais que le vent emporte ma solitude
Qu'il chasse de mon esprit toutes mes incertitudes
Je voudrais que le temps efface de ma mémoire
Tous ces maux qui m'interdisent encore de m'émouvoir

Je cherche la douce brise qui réchauffe les âmes
Celle qui ravive doucement la plus petite flamme
Je cherche le soleil  rouge qui éclaire l'horizon
Celui qui fait briller l'espoir de tous ses rayons

J'entends dans le brouillard une douce voix qui m'appelle
Elle annonce le printemps comme une petite hirondelle
Elle est là, comme un lever de soleil ,comme une promesse
D'effacer d'un coup de vent ma mélancolie et ma tristesse.

Photo et texte M.N Littlesun